Catégories
Passion théatre

J'ai des opinions contradictoires sur «Tout le monde est un peu raciste» de l'avenue Q – Blog OnStage

Au début, j’étais ravi de ce que la piste disait, à cause de tout le monde préjugés inconscients en matière de course, tout le monde est peut-être raciste dans une certaine mesure. Cela nous permet donc d’accepter que nous sommes complices du racisme systémique par nos comportements et nous permet de les combattre en conséquence. "(Cela) ne signifie pas que nous commettons des crimes de haine" est une complexité à cet argument bien que ce qui est important ici, le racisme repose sur un spectre, et la chanson fait un excellent travail en affichant cela, même si elle est obsolète.

Je me suis retrouvé de plus en plus excité par la piste, jusqu'à la ligne «Et tout le monde a cessé d'être P.C. Nous pourrions peut-être vivre en harmonie. » J'étais légèrement déçu à l'époque mais je n'y ai pas trop lu.

OnStage Blog a publié il y a quelques semaines un blog sur le Livre de Mormon et cela m'a fait penser aux autres comédies musicales qui traitent peut-être la race un peu différemment que je ne le pensais à l'origine. Cela m'a ramené à cette ligne.

Être P.C. n'est pas un problème. En fin de compte, il s'agit de se soucier de la façon dont les autres peuvent ressentir ce que vous dites ou faites, en particulier si cela peut nuire à leurs sentiments.

Donc quand Avenue Q Je l'ai utilisé, l'idée qui m'est venue à l'esprit était qu'ils voulaient peut-être simplement que je reconnaisse que nous sommes tous un peu racistes et que nous passions simplement à autre chose, plutôt que de continuer à choisir de nous tenir pour responsables et de viser à diminuer nos microagressions.

Je ne suis pas le seul à avoir eu cette pensée, cette rédaction par Joseph S. Amditis le résume ainsi: «Encore une fois, (Garry) Coleman et le reste de l'ensemble demandent au public d'admettre qu'ils sont un peu racistes,« même si nous savons tous que c'est faux », afin de mieux« nous aider à nous entendre ». .un parfait exemple de ce qu'Antonio Gramsci appelle «consentement spontané. »»

Le racisme n'est pas un plaisir coupable auquel nous pouvons tous nous adonner, en fait, c'est ce que je pensais être le message au départ: que nous sommes tous racistes à des degrés divers, donc vous ne devriez pas être complices et prétendre être "innocents" – j'ai, par déduction, pensé que la chanson prêchait que nous, par conséquent, , devons agir sur nos préjugés.

Ce n’est qu’un des nombreux problèmes de la chanson que j’ai à l’origine regardé comme des exagérations dépassées par souci de simplicité. L'essai ci-dessus donne un aperçu fantastique, de la minimisation de commun les comportements racistes, la généralisation que tout racisme est créé de manière égale et que tout racisme, indépendamment de qui est «victime», est tout aussi mauvais – dire que toutes les races, et donc toutes les couleurs de peau, subissent le racisme au même degré.

Alors, la chanson va bien?

Est-ce que cela nous permet à tous, mais en particulier aux Blancs, d'avoir des perspectives pour regarder notre propre racisme et agir en conséquence? Peut-être. Le fait-il d'une manière qui traite bien le «sujet sensible de la race»? Non, comme le dit Amditis la chanson (et peut-être toute la comédie musicale) «Aborde les relations raciales du point de vue étroit d'un public blanc de la classe moyenne à supérieure. Cela est démontré par la fréquence et l'ampleur des stéréotypes raciaux, des inexactitudes factuelles et historiques et des inclinaisons idéologiques que l'on retrouve dans le contenu de la chanson elle-même. » Cela nous permet peut-être encore dans une large mesure de nous sentir confort dans le racisme. Il est adapté au confort blanc.

Mon avis sur cette question initiale est tout simplement non. En raison d'un manque de nuances, la chanson se présente comme un avocat pour que nous soyons tous des passifs passifs dans le racisme systémique, plutôt que des passants actifs. En fin de compte, que vous choisissiez de tourner le dos Avenue Q dégoûté, mettez-vous en colère contre moi dans les commentaires, ou choisissez simplement de reconnaître que c'est problématique mais écoutez quand même, c'est votre choix.

Tout ce que je demande, c'est de répondre à vos propres préjugés raciaux, de confronter votre comportement raciste et de reconnaître enfin que tout le monde est un peu raciste.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *