Catégories
Passion théatre

REVUE: Pippin au Garden Theatre

Le Garden Theatre a été l'une des premières salles à mettre en scène une production théâtrale en direct avec Fanny et Stella, avec plus de spectacles et plus d'annonces faites chaque jour, ils ne se sont pas arrêtés et continuent leur saison avec une nouvelle version de Stephen Schwartz. Pomme reinette.

J'ai vu ce spectacle pour la dernière fois au Southwark Playhouse dans la production de transfert du Hope Mill Theatre, étant un grand fan de cette version particulière, j'étais ravi de voir une autre interprétation de cette pièce intéressante.

Comme je l'ai déjà dit dans mon examen de Fanny et Stella, le lieu et le personnel font tout ce qu'ils peuvent pour en faire une expérience sûre et confortable pour tous leurs clients. Tous les membres du personnel ont des masques de protection et le bar est couvert d'écrans, ils ont certainement intensifié leur jeu depuis ma dernière visite! Le bar lui-même a une très bonne ambiance, rendue encore meilleure par des gens désireux et enthousiastes de voir du théâtre en direct. Le personnel est très poli et arrangeant et le lieu devrait vraiment être fier de son équipe d'accueil.

Lorsque vous entrez dans le théâtre, vous êtes instantanément transporté dans le monde du spectacle, l’odeur de l’encens et le son de la musique des années 60 mélangés aux émissions d’actualité posent immédiatement le décor. Placer le spectacle dans le contexte des années 60 était un choix intéressant et courageux, je ne suis pas sûr que ce soit complètement justifié dans la production, mais cela avait certainement du sens la plupart du temps. J'ai peut-être eu l'impression que certains choix dans cette production n'avaient peut-être pas complètement fonctionné, mais ils se sont engagés à chacun d'entre eux et je les félicite.

Le spectacle est chorégraphié par Nick Winston qui parvient à équilibrer incroyablement bien le décor des années 60 et la chorégraphie originale de Bob Fosse, parfois le spectacle était légèrement sur chorégraphié dans le petit espace, mais les acteurs sont incroyablement talentueux et même si vous ne pourrez peut-être pas le faire. voir une partie de la chorégraphie si vous n'êtes pas au premier rang, les acteurs la vendent avec tout ce qu'ils ont.

Ryan Anderson joue le personnage principal de la série et il parvient à prendre un personnage écrit avec peu de personnalité et le rend vulnérable mais aussi fort. Cela, avec sa voix incroyable, c'est un merveilleux Pippin.

L'acteur principal, qui a été renommé pour être un rôle féminin par Patina Miller dans le renouveau de Broadway en 2013, a été joué par Tsemaye Bob-Egbe. Je sens qu'elle s'est vraiment installée dans le rôle de l'acte 2, quand le personnage montre un peu plus de sévérité, sa confiance dans le rôle était très claire et la présence était fantastique. Je voulais juste que cela soit établi tout de suite plutôt que plus tard dans la pièce.

Joanne Clifton joue le rôle de la belle-mère des Pippins Fastrada et de sa grand-mère, Bertha, tout comme la production théâtrale Hope Mill. Elle montre une réelle compétence dans ces rôles de personnages, sa Bertha était particulièrement drôle avec son timing comique et son interaction avec le public étant un véritable point culminant. Elle incarne aussi à merveille le style Fosse de la série, j'adorerais la voir jouer un jour Roxie Hart à Chicago.

Dan Krikler a le plus petit rôle du père des Pippins qu'il joue avec force et une attitude presque sarcastique qui fonctionne vraiment. Il se démarque aussi vraiment dans les numéros d'ensemble, sa voix est très puissante et c'est quelqu'un qui vous attire naturellement sur scène.

Cette émission apporte à Tanisha-Mae Brown ses débuts professionnels, son premier travail depuis l'obtention de son diplôme et elle fait vraiment un travail formidable. Elle apporte son énergie juvénile au personnage de Catherine mais joue aussi si bien le côté maternel. Je pense qu'avec cette version légèrement réduite pour tenir dans 90 minutes, nous perdons un peu de la relation entre Pippin et Catherine, mais Brown et Anderson ont une connexion très douce sur scène.

En tant que Lewis et Theo, nous avons l'incroyablement talentueux Harry Francis, il bouge si bien et joue ce style comme s'il l'avait dansé toute sa vie. C'est un danseur incroyable. Pour quelqu'un qui a principalement joué dans les grands théâtres, il s'adapte très bien à l'espace plus petit et vous pouvez tout voir dans ses yeux.

Le spectacle dans son ensemble était agréable, pour moi il y avait quelques problèmes avec le concept et je n’étais pas complètement convaincu. C'est aussi un spectacle qui, je pense, gagnerait vraiment à avoir un casting plus grand, même si la production s'est bien déroulée avec la mise en scène, je pense que je voulais juste quelque chose de plus.

Commentaire de Mark Swale

Évaluation: ★★★

Prix ​​du billet: 20,00 £ + 1,08 £ de frais de réservation

Pippin joue au Garden Theatre jusqu'au 11 octobre 2020.

Crédit photo: Bonnie Britain Photography

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *