Catégories
Passion théatre

Si les programmes BFA n'auditionnent pas en direct, ils doivent autoriser les soumissions auto-enregistrées – Blog OnStage

Plus tôt cette semaine, les auditions nationales unifiées ont annoncé qu'elles annulaient leurs auditions en direct qui devaient avoir lieu en janvier et février 2021. Ce faisant, cela élimine une expérience d'audition unique pour que des milliers d'élèves du secondaire puissent auditionner. pour un maximum de 20 à 30 écoles sur une période de 48 à 72 heures, augmentant ainsi leurs chances non seulement d'être admis dans certaines des meilleures écoles d'arts du spectacle du pays, mais aussi d'obtenir des bourses qui en ont grandement besoin.

Au lieu de cela, beaucoup de ces écoles organiseront leurs propres auditions en direct via des méthodes virtuelles telles que Zoom, Skype et Google Meet. J'ai également parlé à des éducateurs d'autres écoles qui m'ont dit qu'ils prévoyaient également d'organiser des auditions virtuelles en direct.

Je pense que c'est une erreur. Il y a trop de variables concernant les auditions en direct sur ces services de réunion qui pourraient gêner l'audition d'un élève. Ce que les collèges devraient faire, c'est permettre aux étudiants de soumettre des auditions auto-enregistrées préenregistrées. Cela supprime non seulement les problèmes technologiques, mais garantit également que tout le monde obtient une évaluation équitable.

Plus tôt cette année, j'ai participé à une audition en direct pour une production organisée sur Zoom. Un par un, chaque candidat est entré dans la salle virtuelle où nous attendions avec d'autres responsables de casting. Chaque candidat a sélectionné puis a commencé son audition qui consistait en une coupe de 32 mesures d'une chanson et un monologue d'une minute.

Si je suis honnête, j'aurais du mal à croire que l'un des responsables du casting ait pu obtenir une évaluation claire de 50% des auditions ce jour-là. Pour commencer, il y avait des problèmes de son. En raison des micros utilisés du côté du candidat, il captait l’accompagnement ou pas du tout ou il entrait et sortait comme des ondes. Cela a également eu un impact sur la capacité d'entendre vraiment le chant.

Les monologues étaient plus ou moins bien, sauf lorsque le candidat n’avait pas la meilleure connexion Internet et continuerait de pépin au milieu. Parfois, il y avait un délai entre nous et le candidat, alors essayer de leur poser des questions était souvent difficile.

C'est après cette audition que je me suis dit: «Les collèges ne devraient même pas essayer de tenter cela.»

Je ne peux qu'imaginer que la même chose se produirait lors d'une audition en direct d'un collège virtuel. Un candidat talentueux entre dans un chat Zoom et un problème technique, indépendant de sa volonté, torpille son audition.

C’est pourquoi les collèges doivent passer à des soumissions auto-enregistrées préenregistrées pour les auditions cette année. De cette façon, il permet à l'étudiant de préparer et de soumettre son meilleur travail et le reflet le plus fidèle de son talent et de son potentiel plutôt que sur la qualité de son signal internet. Cela uniformiserait également les règles du jeu et ne donnerait un avantage injuste à aucun étudiant, car chaque étudiant prend le temps de soumettre son meilleur travail, et ce sera ce travail qui sera évalué – tout comme un portfolio d'arts visuels.

Quand il s'agit de plans comme ceux-ci, je reçois toujours de bonnes questions sur l'impact que cela pourrait avoir sur les étudiants à faible revenu. Pour être honnête, je pense que cela rend les choses un peu plus justes pour eux. Cela élimine de nombreux besoins technologiques dont ils auraient besoin pour une audition Zoom (c'est-à-dire un ordinateur portable, un PC, un Internet puissant) et pourrait à la place enregistrer une auto-bande à l'aide d'un téléphone.

Au cours de ma période de recrutement dans les collèges, j'ai vu de nombreux étudiants soumettre des travaux enregistrés sur des téléphones et ce n'est jamais un facteur négatif dans l'évaluation de leur travail. En fait, j'ai parlé à de nombreux éducateurs qui conviennent que peu importe si l'audition est enregistrée sur un iPhone ou une caméra professionnelle, ils se concentrent sur vous, l'élève.

J'espère donc que les collèges en tiendront compte et ne prendront pas de décisions d'admission sur les auditions Zoom, il y a trop de choses à faire sur ces auditions pour les étudiants sans avoir à se soucier des problèmes de mémoire tampon ou des problèmes technologiques.

Heureusement, de nombreuses écoles de théâtre ont déjà franchi cette étape, il est donc important de vérifier les mises à jour des auditions de chaque école sur leurs sites Web. J'ai l'intention de publier un tas d'articles visant à aider les étudiants à se préparer aux auditions universitaires dans le monde du COVID-19, alors soyez à l'affût de cela.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *