Catégories
Passion théatre

«The Chipmunk Adventure» est un joyau musical sous-estimé – Blog OnStage

Il y a de fortes chances que si vous êtes né dans les années 1970 ou au début des années 80 comme moi, votre enfance comportait des films d'animation intéressants. La renaissance de Disney était encore dans une décennie et entre-temps, nous étions traumatisés par des gens comme Le chaudron noir, Le secret de Nimh et Un conte américain (sans parler de Raggedy Ann & Andy: une aventure musicale, sérieusement, ne montrez pas celui-là à vos enfants).

Mais au milieu de cette étrange décennie pour l'animation, en 1987, un film est sorti dont je me rendrais compte plus tard qu'il avait un impact énorme sur mon amour du chant et de la danse, L'aventure Chipmunk.

Sorti de nulle part, un film basé sur le dessin animé du samedi matin, Alvin et les Chipmunks, non seulement était-ce étonnamment bon, mais c'est devenu une sorte de favori culte. L'intrigue est absurde mais géniale, la musique est douce et entraînante, et elle présente des moments amusants et émotionnels. Pas ce à quoi vous vous attendez en regardant l'émission de télévision. Mais passons à quelques-unes des nombreuses choses que j'aime dans ce film.

L'intrigue est absurde-incroyable

Imaginez ce pitch – Prenons les adorables personnages de dessins animés du samedi matin et impliquons-les dans un réseau international de contrebande de diamants. Inutile de dire que je suis heureux que cela ait obtenu le feu vert.

Le film suit les Chipmunks et les Chipettes alors qu'ils participent à une course de montgolfières à travers le monde qui sert de couverture à un anneau de contrebande de diamants. Tout en jouant à un jeu d'arcade, Alvin et Brittany se disputent pour savoir lequel gagnerait une véritable course autour du monde. Ils sont entendus par les frères et sœurs trafiquants internationaux de diamants Claudia et Klaus Furschtein, qui ont 5 millions de dollars de diamants à distribuer aux acheteurs. Claudia incite les enfants à devenir des mules involontaires, en leur proposant d'organiser une véritable course autour du monde entre les Chipmunks et les Chipettes pour un prix de 100 000 $.

Les deux équipes sont parties en montgolfière, chacune ayant un itinéraire différent et douze poupées faites à leur ressemblance, qu'elles doivent échanger à des endroits désignés contre des poupées à l'image de l'autre équipe pour confirmer qu'elles ont visité les lieux. À leur insu, leurs poupées sont remplies de diamants et celles qu'ils reçoivent contiennent de l'argent.

Et à partir de là, nous partons voir le monde. Les deux groupes se rendent dans différents pays pour faire des échanges tout en étant presque arrêtés ou mangés par des requins. C'est fantastique.

Où est Dave Séville dans tout cela? Il est en Europe pour affaires, qui croise presque les garçons à plusieurs reprises.

La musique

La musique est géniale. Écrit par le compositeur Randy Edleman, nous obtenons des chansons fantastiques et accrocheuses qui méritent plus d’attention qu’elles n’en ont eu au fil des ans.

Le premier est la grande chanson de montage itinérante, «Off to See the World».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *